Flocage thermique

Flocage thermique Nord (Toute la région de Lille jusqu’au Nord de Paris)

Le flocage thermique consiste en une projection de laine minérale ou de ouate de cellulose sur le support à isoler (dalles planes ou nervurées, bacs acier collaborants, bardage, plancher bois, …).
Ce procédé permet d’obtenir un revêtement sans joints et donc sans ponts thermiques et peut s’appliquer sur les joues et les fonds de poutres en retombée sans déperdition de performances.
L’épaisseur du flocage thermique varie selon le coefficient thermique recherché.
Cette épaisseur peut atteindre 200 mm.
Au-delà d’une certaine épaisseur, la pose d’un nergalto est obligatoire pour garantir une bonne tenue de l’isolant.
Le flocage thermique projeté donne une finition plus ou moins granuleuse et uniforme. L’aspect fini dépend du lissage réalisé au rouleau ou à la taloche.
La couleur de l’isolant après séchage est dans les tons gris clair mais il peut être peint en surface avec une peinture compatible appliquée au pistolet.

Flocage coupe feu Nord (Toute la région de Lille jusqu’au Nord de Paris)

Il s’agit de projection de produits fibreux ou pâteux destinés à la protection anti-feu sur le support à isoler (dalles planes ou nervurées, bacs acier collaborants, bardage, poutres, poteaux, plancher bois, …).
L’épaisseur du flocage coupe feu varie selon la durée de protection recherchée.
Selon cette épaisseur et le produit utilisé, le flocage coupe feu peut offrir une protection passive contre l’incendie de 1/2h à plus de 2h.
Le flocage coupe feu donne une finition plus ou moins granuleuse et uniforme. L’aspect fini dépend du lissage réalisé au rouleau ou à la taloche.
La couleur de l’isolant après séchage est dans les tons gris clair mais il peut être peint en surface avec une peinture compatible appliquée au pistolet.

Le flocage offre de multiples avantages :

  • Rapidité de mise en œuvre,
  • Fonction coupe-feu,
  • Fonction acoustique,
  • Elimination des ponts thermiques,
  • Solution économique,
  • Solution écologique.

Insufflation et soufflage

Il s’agit d’injecter ou de souffler des matériaux à base de laine minérale ou de ouate de cellulose en sous-toiture (combles aménageables) ou dans des zones difficiles d’accès ou inaccessibles (combles perdus, doublages muraux, plenum de faux-plafond…).
L’isolant couvre parfaitement les surfaces à traiter évitant ainsi les ponts thermiques.

Ce procédé offre de multiples avantages :

  • Rapidité d’exécution,
  • Isolation de zones difficiles d’accès,
  • Performances thermiques,
  • Performances acoustiques,
  • Solution économique,
  • Solution écologique.